France-Mali : Visite d’encouragement par Macron et cadeau de mangues par Keita aux troupes

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La première sortie  du nouveau président français est consacrée aux  militaires de l’opération Barkhane, sur la base de Gao, au Mali, ce vendredi 19 Mai. De son discours d’encouragement, il leur dit, « Vous êtes nos sentinelles, notre rempart contre les débordements du terrorisme et du fanatisme ».

Selon le Parisien, Emmanuel Macron survole la plus importante base militaire des forces françaises engagées sur un théâtre extérieur. A basse altitude en situation de tactique de combat, casque sur les oreilles et sous le regard des caméras de télévisions embarquées à bord… d’un autre hélicoptère.

Les images parlent d’elles-mêmes : le jeune président est venu montrer qu’il a les épaules d’un chef de guerre. Un peu plus tôt, son pas est lent et grave sur le tapis rouge à sa descente d’avion, les yeux plantés dans ceux des soldats pour le passage en revue des troupes. La posture se veut gaullienne, volontairement martiale pour incarner son rôle de chef des armées.

Emmanuel Macron prend tout son temps. Il aura passé sept heures au total sous un soleil de plomb sur la base malienne de l’opération Barkhane où 1 700 militaires français sont engagés dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Et s’il avait pu, il les aurait tous rencontrés. Pendant de longues heures, il a discuté, échangé. De l’épreuve de servir en plein désert dans ces conditions extrêmes, des équipements militaires qui ne résistent pas à la chaleur, de la fatigue morale alors que les vagues d’attentats meurtriers ont repris dans le pays, de la fierté aussi de l’engagement de ces soldats de Barkhane.

Un discours d’encouragement aux troupes

«Vous êtes nos sentinelles, notre rempart contre les débordements du terrorisme et du fanatisme, leur a-t-il lancé dans son allocution finale. Ici, vous êtes l’avant-garde de la République.»

Emmanuel Macron entourés des troupes françaises au Mali

Emmanuel Macron entourés des troupes françaises au Mali

Un discours d’encouragement aux troupes, destiné aussi à asseoir son autorité dans un domaine qu’il découvre. «Je serai pour nos armées un chef exigeant, lucide, toujours présent, leur a assuré le président Macron. Je ne risquerai pas vos vies pour rien.»

A ses côtés, la ministre des Armées, Sylvie Goulard, endosse, elle aussi, le costume pour la première fois tandis que son prédécesseur, Jean-Yves Le Drian, devenu ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, joue les vieux sages, passeur de témoin.

Sur le fond, pas d’inflexion ni d’annonce, mais une certaine impatience. «La France restera engagée au Sahel» tant que les terroristes ne seront pas « éradiqués » dans la région, garantit le président Macron à son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta, venu l’accueillir.

Mais le chef de l’Etat précise : «Il faut accélérer, on sait où sont les difficultés et ce que nous devons faire. Faisons-le sans barguigner.»

Autre nouveauté, le président souhaite associer davantage les Européens et notamment l’Allemagne dans l’engagement militaire au Sahel.

Mais ce qui le distingue sans doute le plus de son prédécesseur, François Hollande, c’est sa volonté d’accompagner l’effort militaire d’un soutien au développement « pour assécher les raisons d’être du terrorisme », explique-t-il. Une somme 470 M€ d’aide seront débloqués pour cette région Ouest africaine francophone.

Pour ses premiers pas en Afrique, Macron aura soigné la forme et séduit les militaires. Avant de repartir pour Paris, il leur a laissé le cadeau offert par le président malien : 600 kg de mangues.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Tanga Igitekerezo:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Download Premium Magento Themes Free | download premium wordpress themes free | giay nam dep | giay luoi nam | giay nam cong so | giay cao got nu | giay the thao nu